#petitehonte - 3

C’est faire mine de, de ne pas avoir compris que. Rebondir sur un faux malentendu, c’est jouer faux-cul, minimiser pour ne pas avouer, garder à l’intérieur la petite honte, surtout ne pas la laisser glisser. Serrer les dents, comprimer les fesses. C’est repartir sans être dupe que l’autre, en face, au minois moqueur, a bien compris la lourde. Alors, c’est s’enfuir plus vite parce qu’il n’y a plus que ça.image





2 commentaires:

  1. j'aime bien cet itinéraire fléché pleine figure en pays de Vergogne..;-)
    annaj

    RépondreSupprimer
  2. oui, j'aime bien l'idée du "pays de Vergogne" !

    RépondreSupprimer