Morning à la fenêtre S09

Une poêlée de bouts d'an en vœux brouillés, le retour du vent sur la grève pour une presqu’île d'hiver, lorgner les goélands et leur habitude d'oisifs puis respirer le premier mimosa au premier coup de torchon de l'année.
C'est la neuvième semaine du « morning » par la fenêtre. Deux strophes de quatre vers avec la contrainte de terminer par un vers court, un ou deux mots. Chaque « poème » est publié sur les réseaux sociaux. Un par jour. Voici les sept jours de la semaine 9. Ça ira de semaine en semaine, de jour en jour, de matin en matin… et puis une nuit, ça s'arrêtera.


Jeudi 31 décembre

Un dernier matin
En forme de lutte
A tenir les mots
Les yeux grands
Au jour

Dur au vent l’an
Finit nez au ciel
A guetter de plus
Belles ombres à
Croquer


Vendredi 1 janvier

Nouvel an à mêler
Les heures du jour
Et de la nuit sourd
Des mots à glisser
Au ciel

Un temps à se faire
Des vœux brouillés
Avec le jaune au mi-
Lieu de cet immense
Rien


Samedi 2 janvier

Le vent étire ses bras
Et enroule le corps
Bu de la veille au cri
Rauque d’un goéland
Saoul

L’horizon est une courbe
Maligne sotte de brume
Qui cache l’année neuve
Dans une pochette sur-
Prise



Dimanche 3 janvier

Le matin a trébuché
Sur un trottoir de suie
Où gisait un goéland nu
Qui d’un cri fit sauter
Le jour

Revenu sur les toits
Le palmipède a cru
Que sa nuit refluait
Puis à bout de peur
S’est oublié
Lundi 4 janvier

Quand cesse le frigo
Et que l’horloge tic-
Taque trop je bois
Le ressac au balcon
Soûl

La mer serre au ma-
Tin un café entre ses
Doigts d’écume crème
Et vague en touillette
M’éveille

Mardi 5 janvier

Le premier mimosa
Tombe sa fleur
En pluie et essuie
D’un coup de torchon
L’ennui

La tension dans l’étang
Se prend au rhume gros
Des oiseaux, de l’aigrette
Qui renifle à la sarcelle
Qui nasille


Mercredi 6 janvier

Deux frères goélands
Se bataillent à becs
Acérés le haut siège
Du réverbère à tête
De brume

Depuis le faîte du toit
Les cousines rieuses
Cachées sous plumes
Se moquent des rois
Altiers



Réverbère soleil _ Palavas 06/01/2016

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire