ne f’rai plus #5

ne f’rai plus d’enfants, point trop n’en faut. et puis quoi, veux pas être un papa vieux. un, deux, trois, le compte est bon. puis si j’faisais, j’finirais par ne pas être pépé, un, deux, trois fois. des fois que. et puis voilà.

image.

.

8 commentaires:

  1. c'est le blog le plus riche qu'il m'est donné de parcourir ...partout il fouine partout il dit et par -tout il écrit!

    annaj

    RépondreSupprimer
  2. Merci Annaj mais dans le genre #partoutilécrit le vôtre n'est pas mal non plus.

    RépondreSupprimer
  3. le mien est nettement moins varié en propositions et intérêts tout de même.
    et puis vous écrivez super bien. A.

    RépondreSupprimer
  4. e frai effraie, en plus les frais sont lourds.C'est un fait. L'éducation est plus difficile que la reproduction et de plus en plus chère. La pilule est difficile à avaler. Choisir entre les sirènes aux fameux nombrils et une famille nombreuse est un choix pas innocent .Pépé ou petite pépée, s'attise la question!

    RépondreSupprimer
  5. Annaj > Taratata ! allez donc voir les gens > zig zag zoug !

    Mr M > oui, hein, non mais des fois ! te jure !

    Patrick > ah ah j'aime le "s'attise la question" ! :)

    RépondreSupprimer
  6. acariâtre, fût-il, versa-t-il, toute saison, dix ans, MERCI
    maryse hache

    RépondreSupprimer