Non-recevoir

Le jour a de gros manques.
On le voit remballer ses espoirs
dans un sac à grains de meunier.  
Rien ne doit se voir : masquer
comme fin de non-recevoir.
Il faudra replier toute ambition,
attendre le calme du soir 
en ses poches de coton. 
Et demain, vider le sac.
  • 14.6.24

Désordre

Tout est en désordre.
Beau y mettre la main, porter le corps, baisser, monter, ranger. Tout est désordre. Lever haut la tête ne fait qu’aggraver le mal de cou. Soulever le poids ? Pour en faire quoi ? Tout est trop lourd, se tord, se désordonne. 
Je passe le balai dans ma tête, par-devers moi. Glisse le manche entre les oreilles. Ça coulisse par à-coups. J’entends la suie qui suinte avec ce petit déraillement entre les synapses, caractéristique du désordre. 
Tout est le désordre.
  • 1.6.24