Mon jardin se crée

Je me retire dans mon jardin secret pour me duper, pour m’oublier. J’intime à Eve que mon jardin d’Eden refuse malice et dédain. Festif, je joue de ma garden party pour retrouvrer joie et pitrerie. Au delà, je laisse mon jardin jachère pour apprécier le néant de mon ère. Et quand mon lot peint de terre glaise me gagne, je m'enduis de boue avec aise. Mais toujours, mon jardin se crée et surtout, ne jamais me l'éclairer.
30/04/09 - D’à peu prés le jeu d’écriture de feu « histoire de fous ».