ne f’rai plus #9

27.7.11

ne f’rai plus le Jacques dans la cour. pas mon prénom d’abord, puis plus personne s’appelle Jacques. les couillons, ils ont tout les noms, maintenant. faut voir ce qu’on voit, partout. et en plus y a plus de cour, y a que des courtisans qui lèchent. et puis voilà.

image.

.

Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...