#petitehonte - 13

C’est contrecarrer, aller encore dans le plus con. C’est se créer un avatar, un double social sans fard, cacher, privatiser, se blinder du dedans, la petite honte calfeutrée dans son sein, la cajoler les nuits tordues sous les draps. C’est être grande gueule à petite queue, le courage des gagnants au sourire ultra-brite, coucher sa verve sur des papiers dorés et s’endormir en pleurant.

image





3 commentaires:

  1. ce serait comme masquer sa nuit d'un pinceau de cendres

    annaj

    RépondreSupprimer
  2. Ca ne verse pas dans la facilité, en tous cas, là

    RépondreSupprimer
  3. Annaj > Ah c'est joli ça ! bravo !

    Hippo > oui mais ça peut être versatile ! ;)

    RépondreSupprimer