#petitehonte - 4

C’est reposer la faute sur l’autre, le tiers absent, le toujours tort qu’il est, bien pratique. C’est ne pas hésiter à le décrédibiliser, c’est lui la faute, transposer la petite honte sur lui. Pas là, pas vu, pas pris, se tordre en logorrhée, sauter dessus, changer de sujet. Noyer le poisson, sera bientôt venu le temps d’après pour confronter et trouver nouvelle parade.

image







2 commentaires:

  1. la honte comme un chèque au porteur...: veuillez encaissez votre discrédit au guichet d'à côté

    annaj

    RépondreSupprimer
  2. et au guichet d'à côté, toujours en attente une longue file où les regards tapent la vitre des yeux...

    RépondreSupprimer