Renard sur tête

Je l’ai croisée, enfin croisée pas tout à fait, je crois que je l’ai épiée un instant, un court instant. Il me semble que c’est cela qu’elle a du ressentir à ce moment là, une agression de l’œil, un vertige persécuteur quand passant sur ce pont, j’ai été surpris par ce renard sur tête, à moins que ce ne soit ses yeux bleus qui m‘aient fait stopper net. Des yeux d’un bleu triste et cet air qu’elle a pris, levant le regard sur moi, me toisant moi l’intrus qui lui portait mauvaise attention. Offensée, elle m’a demandé ce que je lui voulais, du genre tu veux ma photo ou quoi ? Alors, je lui ai dit que oui je voulais bien la prendre en photo si ça ne la dérangeait pas, que je la trouvais belle malgré l’accoutrement, enfin je n’ai pas dit accoutrement mais c’est ce que j’ai pensé. Elle a continué à me regarder un peu surprise, le renard qui flotte au vent, ses lèvres sèches sans mot. Sa tache en haut de la joue, j’ai cru qu’elle allait tenter de la masquer, de poser une main dessus quand elle m’a vu sortir mon appareil et viser. Mais non, elle m’a juste dit de ne pas prendre ses jambes.

illustration : Mike Brodie