Sur la toile cirée

Le café tire
Sa langue au jour
Par la gargotière
Posée sur la toile
Cirée

Un rond brun
S’est incrusté
Au fil des années
Entre deux fleurs
Orangées

Il est le cercle jauni
De la petite émaillée
Sortie du feu
Fumet au bec
Qui monte au nez

Il trône au centre
De la nappe briquée
Comme un oeil
Qui surveille
Le foyer

Autour se tassent
Les mal éveillés
Qui remuent
La poignée si
Mal disposée

Il est la règle fate
De la toile cirée
Chaque matin
Il faut taire le brulé
Du nouveau né