#RatsTaupiers Ceci n’est pas un extrait #5

Un rat taupier survivant a déjoué le piège. La mine grasse et les moustaches retroussées, il s’est cramponné à ton corps, a plongé et s’est retrouvé en toi. Au plus profond. Tu n’as plus ri et tes cernes lourds sont devenus des anses à désespoir. Ton visage rongé a changé de couleur pour épouser l’ocre de la terre. Du sépia au jaune terne, la variation d’un crépuscule. On n’a plus ri de la bête, elle était trop féroce. Tu es passé du silence à la sidération, de l’intériorité aux abysses et l’animal muselé a fait son creux pour devenir poison létal.

Ceci n’est pas un extrait de « Rats taupiers » à paraître le 8 juin aux Éditions des Vanneaux.

commentaires