Que dire

Que dire de cette bouée échouée sur le sable, dégonflée, éventrée, égorgée, le col vert du canard en plastique traînant informe dans l'eau.
Que dire de ce garçon fatigué, aux larmes chaudes qui roulent comme l'écume, qui se blottit inconsolable dans les bras de sa mère.
Que dire de cette mère excédée par les braillements de sa progéniture et gonflée par la chaleur qui acquiesce, avec autant de bonté que de lassitude, lorsque son fils bien aimé lui demande s'il peut avoir une autre bouée — une autre bouée à éventrer avec le petit Opinel piqué dans la poche du short du grand-père pendant que celui-ci faisait son brin de sieste, innocent sous son parasol.
Que dire.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire