A la fontaine

Il y a comme un chagrin sur la plage
autour de la fontaine asséchée

d’où s’échappe une dernière goutte
qui tombe sur une feuille piquée

à un platane de la ville au loin
et dont on sait la tête à déplumer.

Une larme très vite lapée
par la langue de ce cabot excité

qui lui se fiche bien de la fin de l’été.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire