Google News Story 18/11/17

Prendre les cinq premiers titres du jour sur google news et tenter d’en faire une historiette.
Titres du jour à 9h58 :

  • Paris sauve la face de l'Arabie saoudite en exfiltrant Saad Hariri.
  • Castaner prend la tête de La République en marche ce samedi.
  • Le PS veut exclure Filoche après un tweet jugé antisémite.
  • Fillon. "J'ai décidé de tourner la page de la politique".
  • Climat : de timides avancées en conclusion de la COP23.


GOOGLE NEWS STORY – 18 NOVEMBRE 2017


Tandis que Macron exfiltre un dignitaire libanais, Castaner prend la tête du mouvement « En Marche ». Pendant que Fillon tourne la page de la politique, Filoche risque l’exclusion de son parti. Sur la scène, tous les acteurs improvisent leur rôle. Quand l’un d’eux rentre conquérant, l’autre sort tout penaud. On entendrait presque les portes claquer comme dans un mauvais Vaudeville. Cependant, les rires y sont bien moins tonitruants.

Le public a l’air de se lasser. Castaner en jeune premier manque de conviction. Ses monologues sont longs et usants et malgré son accent chantant, il a du mal à convaincre. Le vieux Fillon quitte la scène, le dos courbé. Il pourrait créer un peu d’émotion mais les ficelles sont trop grosses, le scénario mal fagoté. Le pourtant très jovial Filoche joue très mal l’antisémite, ses tirades tombent à l’eau, une à une dans la fosse. Son texte est mauvais, on l’oubliera vite.

Le public s’impatiente, attend un rebondissement qui redonnerait du souffle à la pièce. Mais rien ne vient.
Un climat lourd s’installe entre les fauteuils. L’histoire n’avance pas. Le public est embarrassé de voir ainsi les acteurs patauger. Les spectateurs se lèvent timidement. Peu à peu, ils quittent la salle. Le rideau se baisse. Cette nouvelle représentation est encore un flop.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire