Google News Story 22/11/17

Prendre les cinq premiers titres du jour sur google news et tenter d’en faire une historiette.

Titres du jour à 9h16 :


  • Absentéisme dans le privé : des arrêts maladie toujours plus fréquents et plus longs.
  • Le remaniement du gouvernement tant annoncé se fait attendre.
  • Affaire Thévenoud : Hollande savait mais "pensait que c'était réglé".
  • Corée du Nord : les images spectaculaires de la défection d'un soldat.
  • Saad Hariri est de retour à Beyrouth, après trois semaines de crise au Liban.


GOOGLE NEWS STORY – 22 NOVEMBRE 2017


Alors que le remaniement se fait attendre, le temps, dit-on, de vérifier les dossiers fiscaux des futurs et futures ministres, on apprend que pour Thévenoud, Hollande savait qu’il était en délicatesse avec le fisc mais qu'il lui a quand même ouvert la porte du gouvernement. Il devait être malade ce jour-là d’août 2014. D’aucuns diront que l’ex-président fut absent durant cinq ans. Une longue convalescence qui heureusement s’est bien terminée en juin dernier. Que ses proches soient rassurés.

Par contre, il y a de quoi s’inquiéter pour la couverture maladie du soldat nord-coréen qui, fait rare, a réussi à quitter son pays en traversant sous les balles la frontière vers le Sud. Espérons que, de ce côté de la péninsule, on saura apporter les soins nécessaires à ce déserteur grièvement blessé. 

En revanche qu’on se rassure concernant Saad Hariri, il est enfin rentré. Après un long séjour durant lequel le Premier ministre libanais a visité l’Arabie saoudite, la France, l’Égypte et enfin Chypre, le voilà de retour chez lui, à Beyrouth. Trois semaines d’absence, tout de même, qu’il devra justifier auprès de son patron s’il ne veut pas qu’on lui retire ces jours de vacance(s) de ses cinq semaines de congés payés. 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire