Absence de durée

26 mars

On abolit le temps dans la faille
où l’on se tient ensemble serrés.

On abolit en marge de la peine
la mort étendue sur nos ventres.

Seul le diable semble à même
de contrarier notre absence de durée.

Dans le même tiroir

0 commentaires