Rhume

24.11.18

Le vide vient de l’intérieur,
quelque politesse le masque.

La pudeur charrie ses miasmes,
spleen ouvert aux quatre vents.

Alors que novembre tousse,
je retiens des larmes inconnues.

Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...