La couleur du jour

5.5.19

Le vent prend dans ses bras
les plis et replis de la mer.

La couleur du jour
pourrait être mauve
si on s’attardait
sur les couches de suie
laissées par la nuit.

La couleur du jour
pourrait être fauve
si on prenait le vent
dans nos bras,
si on le plaquait sur le sable.

Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...