Dans le pli de l'oubli

2.12.19

On retient dans nos corps
de sales soupirs de fatigue.

Il faudrait nous secouer
pour exploser nos angoisses.

Quelqu’un frappe à la porte
et le sursaut nous réveille.

Un sourire entre, se faufile
jusqu’à nous dans le pli de l’oubli.

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...