L’après-midi a les jambes lourdes

6.7.20

L’après midi a les jambes lourdes
et la tête embrumée. 

Dans le marronnier, une mère
effraie appelle sa progéniture. 

Le vent qui tourne dans la cour 
jour à cache-cache avec les mouches. 

On sent l’herbe fraîchement coupée
et l’heure de la sieste arriver.

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...