Ecrire 2.0

Au delà de l’aspect hyper-informationnel de web 2.0, il y a dans des recoins parfois difficiles d’accès des perles de textes qui valent un petit détour loin du speed de twitter ou autres " micro-blogging " neurasthéniques.

Le wikio classe les meilleurs blogs dits " littéraires ". Ce classement mensuel est plutôt bien foutu et on y trouve des mines d’ors, de petites toiles d’araignées ou de vastes territoires tissés de " soi ". Des auteurs reconnus (ou qui s’ignorent) postent des textes haletants sous forme de nouvelles, de textes courts à épisodes ou des chroniques de vies. Spectateur lecteur, souvent, je me pose entre ses lignes, étonné et fasciné par ces nouveaux talents du web. Je m’immisce rarement dans leurs commentaires, préférant l’anonymat modeste au commentaire convenu. Cette classe là de bloggers est visible, visitée, commentée et leur vie 2.0 certainement épanouie.

Plus bas dans la visibilité mais pas nécessairement dans la qualité, se trouvent les blogs perdus sur des plateformes oubliées ou en perte de vitesse. Là, des bloggeurs étalent leurs vies avec plus ou moins de pudeur. Ils ne sont pas à la recherche d’audience. Ils sont juste là pour écrire, pour coucher sur écran ce qu’ils ne veulent plus faire sur papier. Souvent, je croise ces liens là, peu ou pas de commentaires sous leurs posts. Il fait froid souvent dans ces territoires désertés mais règne une ambiance particulière comme si leurs textes étaient lâchés dans l’espace, mis en orbite pour des siècles numériques.

Alors, célèbres, influents, cachés, déprimés ou " trolls " avides de reconnaissance, je surfe entre ces mondes. D’un côté, les buzzants-buzzés, les bruyants, les enivrants, et autres linkeurs en tout genre et de l’autre, les modestes, les silencieux aux univers oniriques où seule la résonance des mots porte mon imaginaire.





11 commentaires:

  1. wé ...
    je rajouterai ceux qui voyagent dans le temps, tu sais, les KommToi.. dont les évocations renvoient le lecteur à ses propres failles, dont les souvenirs parfois réveillent même ceux plus enfouis..
    donc .. merci ..
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ah le Wikio, c'est pour bientôt, va falloir se préparer :oD
    En fait, le Web 2.0. c'est comme chez le bouquiniste: dans les recoins se trouvent souvent les vrais trésors, pas ce qui est forcément cher (en terme d'audience pour le oueb) mais ce qui est précieux.

    RépondreSupprimer
  3. Je plussoie vos dires et je rajouterais même que c'est cette diversité qui fait tout le charme du web 2.0; j'aime à vagabonder d'univers en univers, d'écritures en écritures, et tout cela dans la gratuité la plus totale, ces textes sont des textes libres, dépourvus de tout formatage et de toute idéologie au delà de celle du monde de l'écrivain (ici le mot "écriveur" corresponderait d'ailleurs peut être mieux).

    RépondreSupprimer
  4. .


    Cortisone > vous m'auriez dit " comme vous dites faux ... " il aurait fallu expliquer mais là, ça me va ! bienvenue ici :)

    manue > la croûte quoi! ;-)

    ferocias > pas mal, j'aime bien l'image des bouquinistes du web avec la poussière en moins.

    Nao >Vous plussiez !! (euh, j'suis pas sur de la conjugaison là).
    Je vous rejoins sur la gratuité et sur l'inestimable liberté de paroles, de tons, de styles d'écritures que nous offrent ces nouveaux territoires.
    " L'écriveur " j'aime bien aussi ce terme.
    Bienvenue à vous aussi.



    ---

    hello les gens,
    z'avez vu ! j'ai mis une fenêtre friendfeed dans le billet. Si vous voulez commenter là, désormais c'est possible. Les commentaires peuvent être repris sur twitter où simplement déposé dans cette fenêtre et seront visibles sur friendfeed.

    Pourquoi je fais ça ?
    d'abord parce que ...

    puis, comme FRIENDFEED semble depuis deux jours prendre le dessus sur TWITTER autant que les éventuels commentaires en rapport avec le billet soient avec le billet. C'est logique.

    :)

    BON WEEK END !!

    ----


    .

    RépondreSupprimer
  5. je t'aime parce que tu es ce côté débordant que je n'ai jamais eu et sûrement que je voudrais avoir. Cette déclaration étant faite, t'es l'as (et non pas las) du 2.0 et tes infos sont précieuses à mes yeux gourmands de lectrice et exploratrice. @+

    RépondreSupprimer
  6. คภเl๏เรє25 juillet 2009 à 11:39

    arf doit surement être une pieuvre géante et siamoise, faut au moins ça pour faire tout ce qu'il fait :)
    2 cerveaux et doubles tentacules :D

    RépondreSupprimer
  7. Arf travaille pour nous, voilà comment je conçois les choses. Merci, je note tout.

    RépondreSupprimer
  8. Arf est Arf et c'est bien ! (même si ses propos hautement spécialisés concernant les nouvelles technologies ne parviennent pas toujours à se glisser sous mes méninges...)

    RépondreSupprimer
  9. .

    Oh, ben j'avais pas répondu à tout le monde là !

    Sylvie > et moi je t'aime parce que tu as un côté calme. love boat love boat ... :))

    คภเl๏เรє > j'aime bien la police de caractères tout en rondeur là ! 2 cerveaux !!? si j'en avais un déjà ! :)

    Snale > voilà je travaille pour toi et pour vous, de façon reptilienne bien sur :)

    epamin' > d'abord merci d'avoir commenter comme ça, j'ai pu m'apercevoir que je n'avais pas répondu à tout le temps. Tu parles d'un double encéphale ! Sinon, arf n'est pas vraiment arf, tu sais. Enfin, il est peu tard pour philosopher mais il y aurait beaucoup à dire.


    .

    RépondreSupprimer
  10. Ô ... d'Ailleurs27 juillet 2009 à 21:46

    Je crois que je suis dé- ou du-passé
    je ne comprends plus grand chose mais j'aime bien ce que vous écrivez lol

    Je persiste ... windows est bien plus simple d'accès
    j'accepte l'anathème qui me sera lancé .. mea culpa, maxima ...

    RépondreSupprimer