Les cartes postales

Mon facteur ne m’apporte plus de cartes postales depuis des années. Faut dire qu’il n’est pas prédisposé à me glisser de bonnes nouvelles dans la boîte aux lettres. C’est un trentenaire hyper-speedé à tendance timide qui, même lors d’un dépôt de lettre recommandée (celles là, je les reçois toujours), s’empresse de signer la preuve de dépôt, la dépose avant de sonner et file rapidement dans son pot de yaourt jaune.

Bref, il n'est pas très sympa mais je m’en fous. Moi, je veux recevoir des cartes postales du bout du monde d’une personne que j’ai peut être oubliée mais qui se souvient de moi ! C’est bien à ça que servent les cartes postales, se rappeler au bon souvenir de quelqu’un. Et bien, que dalle ! La dernière remonte au siècle dernier, A l’époque, l’inflation n’étant pas galopante, on mentionnait encore le prix sur le timbre, 2,20 francs si ma mémoire est bonne. Elle était classique. Un coucher de soleil avec deux naïades en string vues de dos avec au verso : « Tu verrais ? C’est à tomber le cul parterre ! Bisous de Martinique ».

Je ne suis pas le seul à ne plus recevoir ces chef-d’œuvres épistolaires. La carte postale est lentement tombée en désuétude au profit du mail, du SMS voire du MMS permettant de diffuser en live l’instant d’un bout du monde à l’autre. C’est mieux ? Oui et non. Le petit bout de carton a quand même un cachet (de la poste faisant foi) que n’auront jamais les autres modes de correspondance. Comme le courriel à la lettre manuscrite, ils manquent cruellement de calligraphies. J’aimais bien reconnaître d’un seul coup d’œil l’appartenance de telle ou telle écriture, sans parler des ronds sur les « I », des « F » affinés et des barres sur le « T » volatiles. Puis, il y avait l’attente de la réception. Pensera t’il ou t’elle à m’envoyer une petite carte ? Carte qui arrivait régulièrement après le retour de son expéditeur.

C’est comme ça, ma pauvre dame. Moins de cartes postales mais plus de communications rapides, instantanées. On perd d’un côté, on gagne de l’autre. La technologie a toutefois négligé l’émotion que procurait la correspondance postale.

A noter, le site de "la lettre en ligne" découvert chez JCFrog qui permet d’envoyer des cartes postales depuis votre ordinateur. Voilà un bon moyen de redonner le sourire à mon facteur.

Chaîne lancée par Gaël et relayée par Nicolas. Je tague une seule personne car je la sens prolixe sur le sujet : Epamin'. Les autres, envoyez-moi une carte : arf, rue de la poste 972 MARTINIQUE.

29 commentaires:

  1. Eh bien, peut être inventer un nain de jardin virtuel pour les cartes postales ? :-) http://www.youtube.com/watch?v=9x0hjNwAo8g&feature=related

    RépondreSupprimer
  2. je viens de recevoir une de Thaïlande...
    ce qui est chouette c'est de suivre le délié de l'écriture, un voyage qui fait écho au paysage mis en vant sur la carte (ici un banal coucher de soleil, mais une écriture ronde et noire très jolie)
    Mu

    RépondreSupprimer
  3. je sms, je mms, je courriélise... mais j'envoie aussi des cartes postales... c'est vrai, l'émotion, le coeur qui bat quand on reconnait une écriture.............................

    RépondreSupprimer
  4. je reviens, je relis... tu me remplis de nostalgie... valà!

    RépondreSupprimer
  5. Marrant, j'ai posté un truc l'autre jour là-dessus : http://deambulations-rennaises.blogspot.com/2009/09/carte-postale-espece-en-voie-de.html
    Tout pareil, je suis une grande fan de ces chefs d'oeuvres épistolaires...

    RépondreSupprimer
  6. Très beau billet, Arf...
    Touchée, vraiment, que tu me "tagues" sur ce sujet car comme tu le dis, ça me plaît beaucoup les cartes postales: j'en envoie et j'en reçois pendant les vacances...
    Ah, si j'avais eu ton adresse durant cet été, je t'aurais envoyé avec grand plaisir une carte postale de Crête.

    RépondreSupprimer
  7. Quand je voyage, j'aime bien envoyer des cartes postales, mais...
    Au retour, rien, pas un accusé de réception, un petit mot gentil, le blanc total...
    Alors à quoi bon?
    J'en reçois peu quand je compare avec les dernières décennies, et comme toi, j'aime cette coutume qui se perd, comme se perd l'envoi de cartes d'anniversaire et de voeux...Une autre histoire, nostalgie d'antan...

    RépondreSupprimer
  8. Il y a trois mois, je me suis fait engueulée parce que j'ai osé envoyer une carte pour un anniversaire. Il a trouvé ça très impersonnel et terriblement réducteur. .o(
    Moi, j'aimerai bien avoir autre chose que des factures dans ma boite aux lettres !
    D'ailleurs, si ça continue, je vais l'appeler la boite à douloureuses.

    Dis-donc, tu es suwe d'habiter la Mawtinique ?
    Non pawce que je ne t'ai pas vu suw l'annuaiwe.
    C'est bizawwe, non ?

    RépondreSupprimer
  9. Le système de La Poste est intéressant, plus en terme d'adaptivité de l'institution qu'en termes sensibles.
    ArD

    RépondreSupprimer
  10. Il y a un monsieur qui se fait discret sur les blogs, peu de commentaires, mais toujours présent, planant. J'ai reçu une carte postale à laquelle je n'ai pas eu le temps de répondre, puis une seconde... Ouvrir sa boite, et trouver là, entre les arbres morts (prospectus) et notre petite mort (les factures) un peu de vie, une écriture qui se penche pour vous séduire, des points sur les i qui n'en sont pas, ils sont juste là pour faire un peu plus joli. Alors j'ai sorti le museau de mon pc, puis j'ai pris une feuille blanche, je me suis sentie comme une enfant, un instant, sortez vos cahiers, rédaction ! Quand j'ai posté ma lettre, j'ai pensé au plaisir que cette personne allait ressentir en découvrant lui aussi un peu de vie avec un timbre qui sourit dessus. Et je suis sûre que malgré mon écriture en bataille il saura deviner le plaisir que j'ai eu à laisser le stylo danser mes pensées.

    (des commentaires toujours très court n'est-il pas ?)

    RépondreSupprimer
  11. moi j'aime le com de la brindille même court il est très bien, j'ose pas imaginer, long, ce que ça ferait , bref. Quant à moi, je voudrais bieng t'envoyer une carte mister arf mais tu n'as pas donné ta véritable adresse alors tang pis pour toi !!! même pas j'aurais mis un coucher de soleil, c'est plat, c'est stéréotype, tt le monde peut le faire, je saisis pas l'intéret ...tu écris pour causer sans révèler, en fait ....t'as vu z'ai compris heing ?....bon enfin bref, pour la peine je vais en envoyer une à la belle colombe, elle te la transmettra et vous rigolerez nanméo ! heuuuu....c'est koi l'adresse, à part la mawtinique ?
    bises du caïllou

    RépondreSupprimer
  12. ah ben en relisant je comprends encore aut' chose ...c'est une chaîne, c'est ça ?...fffff suis paumée, pas dormi ...vais aller me poster dans mon sommeil et je posterai la carte sur mon ordi demain....ça fera moderne....ffffff quelle vie lol

    RépondreSupprimer
  13. Il fallait trouver une carte jolie( même si le temps des vacances était à la pluie) puis trouver un timbre au fond du porte monnaie ou plus loin jusqu'au buraliste ou la poste) puis s'installer sur un coin de table ou à plat ventre sur le duvet de la tente de camping et trouver la belle formule.
    Aller jusqu'à la boite en espérant que le code postal fut le bon et l'adresse approximative...
    Envoyer une carte postale, c'était beaucoup plus impliquant qu'un simple clic...
    Allez, chiche ?
    Amitiés JF

    RépondreSupprimer
  14. ce que je regrette encore plus que les cartes postales ce sont les cartes de Noël!

    RépondreSupprimer
  15. Mathilde > oui, le nain voyageur d'Amélie Poulain. M'en rappelais plus de celui là ! Merci.

    Mu > oui, le délié de l'écriture. Voilà bien l'élément manquant de nos correspondances modernes.

    Sylvie > Un brin de nostalgie peut être mais je ne me mettrais pas à calligraphier pour autant. ça fait mal aux doigts ! :)

    LZ > Ah! je finis et je vais voir. Merci pour le lien. :)

    Lou > arf, Pont des soupirs 34590 SUR L'AUTRE RIVE CEDEX. :)

    JF > Très bien détaillé ce rituel de vacances. Merci JF.

    minutepapillon Ah, j'aime bien votre pseudo. :) oui, les cartes de Noël sont pour le coup les plus convenues quand même.

    Epamin' > pareil. Je publie et vais voir tes cartes postales entraperçues hier soir. :)

    DunesDouces > Le lien quasi permament qu'on a aujourd'hui avec nos proches est quand même formidable. Tant pis pour les jolies courbes lettrées. :)

    Cat > la boite à douloureuses : j'aime bien ça (enfin l'expression pas la douleur) - si, si, j'habite la mawtinique du chnord ! :)

    ArD > heu.. oui.. j'sais pas.

    Brindille > J'en redemande encore et encore de tes commentaires hypra-courts. Merci. :)


    ---
    Et ben y a de la nostalgie postale ! Hello les futilistes !

    RépondreSupprimer
  16. tu as mille fois raison, ça nous manque… mais les lettres me manquent aussi, le sms a remplacé la carte postale, le mail a remplacé la lettre, et la boîte aux factures a remplacé la boîte aux lettres…

    RépondreSupprimer
  17. Ma spécialité à moi était de décorer les enveloppes. Je faisais des collages et l'adresse était glissée harmonieusement dans le décor... J'ai écrit beaucoup de lettres, j'en ai reçues beaucoup... Je traîne encore mon carton à trésor qui jaunit, de déménagement en déménagement...
    Ce n'est qu'en 2006 que j'ai presque arrêté d'écrire sur papier !! Vilain ordi !!
    Ceci dit, j'ai reçu 5 ou 6 cartes postales cet été.. Hé hé !!
    Et c'est un réel plaisir !

    RépondreSupprimer
  18. Isa > ouais, d'ailleurs, moi j'ai même plus de boîte, ça tombe direct parterre et j'y marche dessus. Pas grave hein? c'est que des factures. :)

    Elle > bouuuuuh! pourquoi y a que moi qui n'ai reçu aucune carte ??? ... hm... ah oui, c'est vrai, j'ai pas d'amis. :-/

    RépondreSupprimer
  19. Bon allez !! Je t'en envoie une demain !!

    RépondreSupprimer
  20. Je m'insurge contre ce constat. Nous recevons bien une cinquantaine de cartes par an, et j'en envoie environ 25 pendant le seul mois de septembre. Je hais les SMS et Textos, réservés à des correspondants "bovins", qui de toutes façons sont incapables de comprendre une phrase de plus d'une ligne. Cela se voit sur les blogs, quand un billet dépasse 10 lignes, certains lecteurs sont largués et, tout simplement, ne comprennent plus ce qu'ils lisent. Vraiment un progrès, les textos, SMS et autres Twitters ? [je ne parle pas de Twitter comme instrument politique contre les dictatures, of course]

    SNAKE

    RépondreSupprimer
  21. Faites comme moi Arf, ouvrez une collection intitulée "Le voyage des autres" et vous recevrez des cartes du monde entier de vos amis, copains ou connaissances qui voudront figurer dans cette compilation trés intime exposée dans le lieu où même le roi se rend seul et à pied.

    RépondreSupprimer
  22. Elle > beuh...

    Snake > Ta vision de twitter est réductrice. Voir par exemple, @fbon ou @liminaire et bien d'autres qui sont loin de ta description bovine et qui sont pourtant des aficionados de twitter.

    Frédérique > houlà ! je vais voir ça.

    RépondreSupprimer
  23. J'aurais aimé vous dire Monsieur qu'une carte de moi vous serait parvenue si votre adresse n'était pas irréelle ; mais en faisant cela je perdrais de mon originalité, si toutefois elle existait... (humour);-)

    RépondreSupprimer
  24. depuis un an... j'achète bien des cartes postales, y vais de mon petit mot personnalisé... puis les apporte directement quand je viens voir le destinataire; pourquoi fais-je cela? Poste trop loin? Bureau de tabac qui n'est pas sur ma route? radinerie latente?

    RépondreSupprimer
  25. Même constat, que des factures et pub dans cette fameuse boîte aux lettres. Du coup, je ne l'ouvre qu'une seule fois par semaine, c'est largement suffisant ;)

    RépondreSupprimer
  26. Bérénice > et vous l'avez dit, c'est un peu comme si je l'avais reçu.

    Sylvie > Plaisir d'offrir et de voir la joie de l'autre dans l'instant.

    Blue Jam > oui, vaut mieux l'oublier.

    RépondreSupprimer
  27. Chiche , j'avais dit... alors, histoire de rompre le sortilège de la boite aux lettres, j'avais laissé ( au bon soin de) la poste vous apporter une carte postale, ma carte postale .
    Je savais bien que l'adresse était plus qu'approximative ou improbable puisque j'avais seulement indiqué le nom le prénom, et le bon code de Marsillargue, à charge pour le facteur de faire son enquête minutieuse.
    Mais les facteurs n'ont plus la connaissance d'antan et je pense que après deux semaines ma carte s'est perdue corps et bien, dommage.
    Bonne semaine à vous . JF

    RépondreSupprimer
  28. Ah ah vous l'aviez fait ! et non, je n'ai rien reçu ! Peu importe, la pensée me touche beaucoup. Merci JF :)

    RépondreSupprimer
  29. La carte postale me manque beaucoup, certes, mais ce qui est aussi très plaisant, c'est de voir le lieu d'où elle vient, avec ses photos de paysages, (plage, montagne etc...)
    J'envoie toujours des cartes postales à chacune de mes sorties de plus d'une semaine, lorsque je pars en dehors de mon département.
    J'ai du plaisir à les écrire et aussi à imaginer la surprise et la joie de la personne qui la reçoit.

    Alors continuez à envoyer des cartes postales, je suis certaine que ça fait toujours plaisir de les recevoir.

    RépondreSupprimer