Fondu

L’instant passe au-delà des côtes.
Un silence que le vent recouvre.
Une poussière de secondes dans nos yeux

pour pleurer les paroles tues,
les sentiments fondus,
qui flotteront à jamais

entre toi et moi
la mer
et cet horizon inconnu.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire