L'éveil

Le bébé s’éveille heureux,

à sa bouche la sucette
du monde accrochée
à un fil de chiffon vieux

qui ballote d’un courant
d’air malicieux de ses lèvres
fines à la joie du areu.

L’enfant revient de l’été

où son corps a surgi de la nuit
dans la moiteur d'un rêve
battu de voix désaccordées. 

Aujourd’hui, l’enfant est prêt 
par le vent  à tirer sa tétée
à tous les seins du passé.