Une patte puis l'autre

20.2.18

Dans la rue, un oiseau se prend les pattes sur un trottoir. Petits sautillements qui n'éveillent personne. Une patte puis l'autre. Il frappe le béton pour en éprouver la nature exacte, comme on toucherait du pied l'eau d'un bassin pour en connaître la température. Le bec pique le pavé, claque dans l'air à la recherche d'un souffle. Une patte puis l'autre. L'équilibre est précaire. La chorégraphie inquiète. C'est sur cette danse éphémère que ses ailes l'emportent déjà loin. Quelques secondes auront suffi pour qu'il comprenne : la rue n'est pas pour lui.

Dans le même tiroir

0 commentaires