Compte à rebours

27.12.18

Le temps étire ses jambes
avant le grand saut.

Encore jouer avec les jours
pour se rassurer que ce qui part,

impalpable désillusion,
invisible lumière promise,
insaisissable tremblement,

ravit toujours nos envies
de passage vers l’inconnu.

Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...