Il fait un jour à s’allonger sous les mandariniers

2.8.19

Il fait un jour à s’allonger sous les mandariniers. 
Parce que le fruit rond et doux. Le jus dans la bouche et l’ombre sous les branches.
À la fois douceur et âpreté. 
Parce qu’aussi et surtout Babx et sa chansons entêtante dans laquelle il accompagne Omaya s’endormant paisiblement sous les mandariniers. La ritournelle trotte dans ma tête comme la mort dans sa lancinante terreur, si bien qu’elle en devient pure beauté. Parce que la mort, la guerre et deux boutons de rose qui font écho aux deux trous rouges du Dormeur du val.
Il fait un jour à s’allonger sous les mandariniers.

-



A savoir plus sur l'origine de la chanson : https://poussiere-virtuelle.com/omaya-chanson-babx/

Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...