Il fait un jour à fuir vers l’enfance

31.7.19

Il fait un jour à fuir vers l’enfance.
« L'enfance contient les ruines du futur », disait Pirotte qui très vite arrêta de fréquenter sa mère qui ne comprendrait rien à ses rêveries poétiques. Mais l’enfance, il la garda en grande sœur de route.
Comme lui, fuyons la mère et gardons l’enfance. Arrosés de pluie et de vin, tapons des pieds dans les flaques. Égarons nos crottes de nez sous les tables. Giflons l’adulte puis embrassons-nous sur la bouche pour la première fois au fond d’un bois. 
Il fait un jour à fuir vers l’enfance.

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...