On se met un rêve dans le nez

28.5.20

Un vieux réflexe,
ce relent d’insouciance,
on se met un rêve dans le nez,
les pieds sur le canapé. 

Viens,
on réduit
à tout petit 
la distance 
où l’on nous maintient. 

Allez,
avec nos bouches,
on colle des couleurs
à ce gros monde qui vient.

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...