On est des cris stridents

8.6.20

On est des cris stridents 
sortis de la cour d’école. 

On est le rouge aux joues
et le genou mercurochrome. 

On est des amitiés de sang
autour d’un pin dégarni. 

On est ce temps percé
qui n’a pas de durée.

On est l’âge tire-langue
qui compte pour de faux. 

On n’a pas d’autres intérêts  
que le sourire de la voisine.

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...