Tu comprendras plus tard

14.6.20

Il y a aussi, ténue
cette absence au monde,

ignorant de la chose des grands
sous leur chuchotement

comme une plainte 
ou une gêne navrante 

qui en disait trop peu
des questions soulevées. 

Ça répliquait : tu comprendras 
plus tard, ne te mêle pas. 

Même si aujourd’hui j’ai compris,
rien du mensonge ne s’est  évanoui.

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...