Comme s’il écrivait

10.3.21

L’homme souvent divague
Sur le chemin tremblant
De tout son excédent de vie
Il marche tête oblique
Dans un sens puis l’autre
Comme s’il écrivait
En comptant ses pieds 
La mémoire saturée
De pattes de mouche

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...