Un triple cocktail bien frappé

En regard de nombreuses choses de la vie, ils me soutiennent sans le percevoir. Il vient de s’écouler tendrement une semaine emplie d’eux au plus prés de moi, quelques jours denses à partager avec sourires violents et cris doux, contes d’adultes et mémoires d’enfants. Une semaine qui me réconcilierait presque avec les fêtes de fin d’année. La somme de tout mon amour se démultiplie dans trois petites âmes diablotines. Trois fois plus qu’hier, trois fois moins que demain.

Trois. Le triangle parmi les triangles si présents dans ma vie. Trois têtes folles gorgées de délires d’enfants et de douceur de vivre. Anecdotes malicieuses, jeux charmeurs, doutes de pré-ado, hystéries de gamins, espiègleries de papa. Associer puis mélanger le tout et servir bien frappé. Un cocktail que j’aime secouer et savourer en toute circonstance. Et quand j’ai le plaisir qu’on me le serve sept jours durant, je prends plusieurs gorgées sans jamais me rassasier. Je salive et bois sans retenue le breuvage gouleyant pour enfin mesurer, lorsque les ingrédients manquent, combien il compose le fruit de mon existence.

Mes enfants, leurs jeux, leur vie d’un mètre quarante et leur amour délicat juste posé là sur moi. Toujours.

17 commentaires:

  1. Tu me fais envie!!!
    je dois attendre un peu.... et puis encore un peu ...
    c'est la génération qui suit...
    le monde de la Hulotte était presque vide... (heu!!! pas très plein ) ,0)
    des fois c'est comme ça! pas de famille....ou rapportée...
    et puis voilà... Elle arrive bientôt... muhffff!!!! alors quand je te lis...... woualou!!!
    Mam'Hulotte est impatiente de connaître ça...
    Smouicks tendresses les Lutins.

    RépondreSupprimer
  2. Oh Oh, il va y avoir plein de photos de carhi'baby sur facebook ! :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que le chiffre trois est un chiffre magique.

    RépondreSupprimer
  4. Seulement si mes Titi's me le permettent... ,0)
    Carhimamy'lotte... pas mal je trouve....
    mais il faudra peut être faire plus simple...
    <;0)*********

    RépondreSupprimer
  5. Deux c'est bien aussi Anna... Puis Un... Pas moins magique je pense...
    C'est bien les petites couvertures d'amour d'enfants posées sur soi, c'est doux et même de loin, ça continue toujours de tenir chaud.

    RépondreSupprimer
  6. Arf et le chiffre trois, ce n'est pas une légende...

    Trois, comme les trois côtés d'un triangle.
    Triangle qui symbolise la stabilité, la direction, la détermination... l'objectivité...

    Trois, comme les trois petits cochons pendus au plafond ou bien les trois mousquetaires toujours solidaires...les rois mages ou encore les trois couleurs primaires...

    Trois enfants qu'on pourrait prendre pour des triplet, mais ne vous y trompez pas, trois enfants très distincts avec une personnalité bien trempée pour chacun d'eux..

    Trois frères et soeurs plus ou moins éparpillés qu'on aurait envie de rapprocher...

    Trois z'amis, une fois par semaine, comme une évidence... pour pouvoir refaire le monde, pour garder la tête sur les épaules, pour avancer toujours....

    Un, deux, trois nous irons au bois... :)

    RépondreSupprimer
  7. Alors les fêtes furente bonnes à ce que je peux lire... et bien tant mieux, il faut savourer.

    Eldiablo

    RépondreSupprimer
  8. Quel merveilleux moment de douceur de vivre tu nous offres là, Arf!...
    Quand je lis tes mots qui s'enchaînent comme les perles d'ambre d'un bienfaisant collier au cou des enfants, je me dis que tes loulous ont de la chance de t'avoir comme papa tout comme mon petit-fils a de la chance d'avoir les parents qu'il a...
    Quel indicible bonheur de rendre des enfants heureux!

    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Anna de Sandre > Oui, étonnant. Il est de plus en plus présent. Je n'ai pas bien saisi sa signification (si il y en a une)

    Carhi > oui, il faut la permission.

    Dési > oui, peu importe le nombre mais trois, c'est bien. :)

    Elle > 4,5,6 vers un joli 2010. :)

    Eldiablo > J'ai savouré. :)

    Epamin' > J'ai surtout de la chance de les avoir comme enfants ! ;-)

    RépondreSupprimer
  10. 7,8,9 dans mon panier neuf :))))
    maintenant que je sais , je vais en mettre partout !!
    Gros bisous ARF.

    RépondreSupprimer
  11. Pourvou que ça doure, la jeunesse avant l'ado.

    SNAKE

    RépondreSupprimer
  12. Anna > clin d'oeil -> ;-)

    Snake > hop, ça y est, Camille est entrain de passer de l'autre côté de la barre. La 6ème est le pont vers l'adolescence, boutons d'acné et premières amours. :)

    RépondreSupprimer
  13. voilà ta façon de décliner le mot amour

    RépondreSupprimer
  14. Encore une fois merci pour le partage ...
    ça fait chaud ...
    Bises

    RépondreSupprimer
  15. En retard (de lecture), mais très beau texte et plus; les pitchounes peuvent être heureux. Et 'plus tard'aussi, quand ils reliront.

    RépondreSupprimer
  16. Arf, ton texte m'éclabousse de tendresse et de gaieté. Merci pour ces mots partagés.
    Trois bonheurs ont grandi chez moi aussi.
    @SabineWe sur Twitter

    RépondreSupprimer