Chiendent

ChiendentIl se baisse, flexion tout juste et échine pliée, dos équerre il arrache les mauvaises herbes, jaunes et violacées, à têtes de plumets, à larges éventails gras, à gros points noirs et rouges, aux filetages douillets et sournois, il arrache toutes les mauvaises de ses mains rongées comme bouffées de sel, il arrache, tire sur les tiges doigts ramassés en poing crispé, phalanges explosions, bosses craquelées aux intersections, il arrache, toute la journée, il arrache chiendents, crevures odorantes viciant la terre, sa terre, qu’il bouscule et détache, il arrache par motte molle, boule de schiste pendue aux oignons de l’herbe envahissante, il arrache sans relâche, fait des trous courbé terre, nez dans la nature, bruyante de végétaux, obstructifs organiques, il nettoie, vide, purifie, soulage de l’étouffement, endigue la montée de sève asphyxiante, il arrache le poison à la vie, sépare le bien du mal, coupe, ratisse, bouche, brûle tout et se redresse.

illustration