Ici s’écrase ailleurs #VasesCommunicants | fut-il.net

Ici s’écrase ailleurs #VasesCommunicants

























étirer l’adjectif

ne pas trouver

cambrer ses souvenirs
à la main

une petite maison
dormaient les vendangeurs


des formes
- Jouons !


on savait que la machine

on irait pas regretter
les dos


le pas lourd
d’ici
s’écrase
ailleurs

- Tu viens ?


perdre le tissu

rien ne cogne assez
pour revenir
longtemps



on voudrait dire
paysan
femme
pompier
professeur


une phrase qui puisse
articule
sans effort


le corps perce
sa chambre


le temps reprend
je l’ai vu dans ton regard


un fond d’oeil
berce
ce que tu ne dis pas

de sa planque
la syntaxe
régulière


sorry my life
et coeur d’accord

Nolwenn Euzen
Illustration : Melancholia I, Albrecht Dürer

Plaisir d'accueillir aujourd'hui Nolwenn Euzen dans le cadre des vases communicants. Vous trouverez mon texte en échange ici.
Pour retrouver l'ensemble des vases de ce mois de mai, c'est .


# . permalink. Fil RSS de cet article.

Laisser un commentaire

rechercher

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.