Sur le vieux pont

25.1.19

Je finis le chemin qui mène
au vieux pont de bois.

Je vois le point d’arrivée,
briller en contrebas la rivière.

Je sens l’odeur des cordes
se mêler à celle du thym.

Je tends l’oreille aux vents,
la main au passage des aïeux.

Puis plus rien ne me retient
sinon mon ombre sur l’eau.

Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...