Dérive

20.1.19

L’eau roule sur le pavé,
emporte les mots sous la langue.

Chercher dés lors la phrase qui dira
revient à traverser un fleuve

le long duquel nul ne résiste
à relire chaque souvenir qui dérive,

nous laissant bouée dégonflée
avec trop de syllabes à la bouche.

Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...