Trop vu

1.2.19

J’ai l’impression aveugle
de percevoir dans le noir la brume.

Je prends son voile pour cape,
avance comme rampe l’animal.

Je ressens alors le bois et la neige,
la ville endormie sous les réverbères.

Je me retrouve sur le chemin
où mes yeux vident mille images trop vues.

Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...