#petitehonte - 2

19.8.11

C’est le regard qui fuit devant, la bouche en coin qui trahit les mots trop vite dits. C’est goûter les pieds dans le plat à la pâtée qu’on vient de répandre. C’est s’engluer dedans, pédaler semoule et ne plus s’en sortir. Au secours, la tête à ras, secouer encore le corps alors qu’il est trop tard.image




Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...