#petitehonte - 6

23.8.11

C’est accepter, le regard troublé, feindre, avoir plus mal que. La gêne qui dans le corps tresse des cordes tendues, qui implose le dedans, c’est les faire ressortir, jouer du lasso pour encercler l’autre. Ne pas lésiner sur la douleur, se maudire s’il le faut. Mais quel con je fais ! Mille et une plates excuses, tenir seuil de ses jambes à genoux, implorer le pardon les bras au ciel. Trop en faire pour se défaire de la petite honte, la voir changer de camp et sourire.image





Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...