La peau a le souvenir

4.2.16

La peau a le souvenir
Des heures sombres
Où abandonnée
Elle pleurait au monde
Des manques
Brûlés

La peau a le souvenir
Des griffes du temps
Des caresses oubliées
Que l’histoire fardée
N’effacera
Jamais

La peau a le souvenir
Des rossées du matin
Des nues de mains
Que la tête dénie
Le soir à l’heure
Du chagrin

La peau a le souvenir
Des jours exilés
A ne rien faire
Que scander piper
Gâter bourrer
Son ego desquamé


Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...