Peur

29.10.16


Sous les tremblements
De ta terre blessée
Où l’ombre git sur le pavé
Ton corps chu sur des corps
A peur

Par les venelles sombres
Au courroux des mensonges
Blottis sous le manteau
Ta mère au ventre lourd
A peur

Dans la ville au pavé neuf
Aux cartons moisis de sang
Secoué par la rumeur noire
Ton peuple empesé du mal
Aura peur

Toujours


© Saul Leiter

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...