Relier les lignes

9.3.18

On pointe souvent un sourcil
pour évaser la ligne sous l’œil,

pour masquer la poche gonflée
de longs voyages immobiles,

pour relier les lignes du front
avec les manqués du cœur.


Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...