Trop de lumière

30.3.18

La voix des voiles sur le port
n’arrive plus à faire écho.

Une rumeur d’un drap blanc
recouvre le baratin des artimons.

Trop de lumière hache le ciel
pour comprendre sa langue.


Dans le même tiroir

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...