Dans le revers du silence

15.6.18

Une faim s’installe sur un nuage
en forme de plat de résistance.

Je me range dans le revers du silence,
dans ses plis où rien n’assiège le ventre.

Une goutte de pluie s’épuise sur la fenêtre,
lentement avale le trop de poussière.

J’entends les gargouillis du temps,
il faudrait arrêter d’écrire seul.

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...