Ondulation

1.5.19

Si on regardait les jours
défiler sous les arbres,

s’abriter des ombres
que les branches agitent,

ce serait rendre
nos vies plus rassurantes,

débarrassées de tous
les soleils qui aveuglent,

ici au calme précieux
de l’ondulation du temps.

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...