Propre vide

12.6.19

Le jour a du mal à se tenir
entre tables et écrans.

Il avance à tâtons, bute
et titube dans les couloirs.

Certains tentent de le guider,
de le relancer d’un sourire.

Rien n’y fera, il tombera
happé par son propre vide.

17h03 #AuBureau

Dans le même tiroir

Dernière parution

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...