En traversant le parc

22.7.20

En traversant le parc. 

Une fille sur un banc une main
dans les cheveux, l’autre sur
le bouton coeur de son téléphone. 

Un jeune garçon et ses pigeons
à qui il dit, émiettant du pain :
il y en aura pour tout le monde. 

Un vieil homme près de la fille
aux cheveux reflets mauves,
ses mains usées et son crâne chauve. 

Un clochard près des pigeons
et de sa casquette en sébile,
allongé sur l’herbe et la mie de pain.

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...