Aucun son n'en sortira vainqueur

12.4.19

On entend
les murmures
sous le tintement
des téléphones

Des voix graves
qui se battent
avec les plus aiguës
— aucun son n’en sortira vainqueur.

C’est le moment de l’abandon,
l’heure de laisser flotter
les pensées trop vives.

Dans le bourdonnement,
le temps de réinventer
quelque rêve.

15h16 #AuBureau

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...