Sous le mascara

24.4.19

Relevant la tête
de son téléphone,
lequel lui sert de miroir,

ma collègue me dit,
dans un sourire
un peu triste :

Mon liner
est mieux tracé
que mon avenir.

Poésie fugace
et minimale
passée au mascara.

19h34 #AuBureau

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...